French OldSchool MTG Community

Troisième Interview : Mathieu no comments

Aprés un peu d’inactivité … voici la Troisième interview !
Q1 : Présente toi : comment t’appelles tu, ton âge, d’où es-tu originaire et où vis tu actuellement ?

Je m’appelle Mathieu, je suis né en 1980 (j’ai donc 37 ans là tout de suite).

Je suis originaire d’Amiens (en Picardie), mais ça fait maintenant 15 ans que je suis à Paris.

J’habite dans le 94 à Maisons-Alfort.

 

Q2 : Quand as tu commencé à jouer à Magic The Gathering ?

J’ai commencé en 1997, la cinquième édition était déjà sortie et je me souviens que la première extension que j’ai vu sortir a été aquilon (weatherlight).

C était la bonne époque de « paradis inconnu », « nekraatal »,…

Le bloc mirage en gros.

Mais la ou j’étais bien dedans, c’est en 98 avec la sortie du bloc tempête.
Les premières slivoides en particulier sont un souvenir que j’affectionne.

 

Q3 : Décris la “communauté” dans laquelle tu jouais, ainsi que les tournois. Etiez-vous nombreux ? l’ambiance était-elle compétitive ? l’étais-tu ?

J’ai commencé à jouer avec des potes de lycée, donc l’ambiance était plutôt casual, on jouer sur les marches du lycée en rappant bien les cartes sur le béton.

J’ai dû faire un seul tournoi officiel à cette époque (bloc tempête), mais on a fait quelques trucs entre nous organisés par un magasin de jeux vidéo je crois.

Je ne suis pas trop compétiteur dans le jeu (même si gagner c’est mieux on est d’accord), je joue beaucoup pour le plaisir de jouer, et puis perfer unpow face à des full P9, c’est pas super facile non plus.

Q4 : Tu jouais à quel(s) format(s) ? As tu eu des “pauses” magic ?

J’ai joué entre 1997 et 1999 en casual, après le bloc tempête j’ai vu sortir la première extension du bloc urza et j’ai arrêté de jouer.

Je me suis remis à jouer en 2015, un de mes voisin jouait en modern et du coup il m’a redonné envie de m’y mettre.

J’ai repris en standard avec la sortie de Khans Of Tarkir, puis en modern (Martyr life), mais très vite l’ambiance ultra compète m’a déplue et j’ai rencontré le crew old school parisien qui se montait.

Q5 : Quand as-tu commencé à jouer au format Old-School ?

En 2015 lors du premier tournoi old school a MB, j’avais rencontré Arnaud « City Of Brass » un peu avant en testant l’EDH, et en discutant avec lui, ça m’a redonné envie de jouer « à l’ancienne » (ou « comme des vieux » au choix).

J’ai monté un Rouge/Vert aggro tout pourri (basilik style) pour le tournoi, je me suis fait dépouiller sur les games, mais ça a été top et le début de mon aventure en old school.

Q6 : Comment l’as tu découvert ?

Je suis plutôt vintage dans mon style de vie, j’ai encore ma NES de l’époque en boite chez moi et je roule en Renault5 de 1972.

Quand je me suis remis à magic en 2015, forcément j’ai eu envie de revoir les slivoides et mes amours de jeunesse, puis je suis tombé sur le blog des suédois.

Là ça m’a tout de suite attiré, des cartes que je connaissait (rééditées en 4th et 5th editions), un mode de jeu plus basique que toutes les nouvelles règles du standard/modern.

Plutôt gentlemen comme approche de la compète, bref c’était tout à fait pour moi.

Q7 : Avec quel deck prends-tu le plus de plaisir ?

Sans hésiter mon white weenie, c’est un deck qui me plaisait déjà il y a 20 ans et que je trouve très plaisant à jouer dans le format 93/94, depuis j’ai monté aussi quelques autres decks (un RG berserk, un vert Beast, une ernhamgeddon en autre) pour pouvoir varier un peu, mais j’ai continué à faire évoluer le Weenie et maintenant que j’ai trouvé la version qui me convient (avec 4 BlackVise), il me plait encore plus.

Q8 : As-tu investi récemment dans les cartes ou bien as-tu conservé tes cartes au fil des années ? ou bien les deux ?

Je n’avais gardé que très peu de cartes, et surtout j’ai deux petits frères qui ont joués après moi et on dilapidés pas mal de cartes old school pour prendre du standard (époque invasion), du coup j’ai dû tout reprendre à zéro en 2015 quand j’ai recommencé à jouer.

Récemment j’ai craqué sur un « chaos orb », 4 « taïga », des « berserk », des « Su-Chi », et il me reste encore un tout petit peu de trucs à trouver pour être bien et monter un vrai tricolor.

Je vais investir dans des bilands entre autre, parce que je crains qu’un jour la côte ne se décide à monter quand même.

Dernier petit changement en date, le passage de tout mes basic-lands du Weenie en Alpha, en tant que gros fan des basics depuis que j’ai découvert le jeu et joueur de old school, ça fait plaisir.

Q9 : Que penses-tu de l’avenir du marché Magic ? D’après toi les prix vont-ils monter, ou bien ca sera fini dans quelques années ?

Je ne sais pas trop, la logique voudrait que les prix continuent de monter, car plus il y aura de joueurs de old school, plus il y aura de demande et les prix monteront.

Mais je ne vois pas comment les joueurs pourront se payer des cartes a minimum 300€ l’unité si ça continu comme c’est parti.

Q10 : Te rappelles-tu du meilleur “deal” que tu ai fait ?

Je sais pas trop.

Par contre à l’époque de tempête, on filait des « wasteland » contre des petits paquets de slivoides, et on était tout contents…si on avait su.

Et le plus gros regret de ma vie de joueur, en 98 on me propose un Black pour 800 francs (une belle somme à l’époque), bien sur en bon joueur de casual qui ne jouait pas du tout en tournois, j’ai décliné l’offre…

Q11 : Participes-tu ou souhaites-tu participer à des tournois étrangers ?

J’ai fais la Fishliveroilcup a Gènes en Italie en octobre dernier, vraiment le top.

Une ambiance du tonnerre, un lieu magique et des joueurs d’au moins cinq ou six pays différents.

Sinon avant j’avais fais le BOM à Paris il y a deux ans, ma première expérience de parties contre des joueurs étrangers (italiens, tchèques et suédois), ce fut une super expérience car l’ambiance était très relaxe.

J’espère pouvoir retourner à Gènes cette année, et pourquoi pas en faire un autre en Europe si mon emploi du temps concorde.

Q12 : Dis nous 2 choses que tu apprécies et 2 choses que tu n’apprécies pas dans le format Old-School. Cela peut-être à propos des règles, de la community, des tournois…

J’apprécie vraiment l’ambiance amicale et très cool de la communauté, il y a très peu de compétiteurs qui ne sont là que pour gagner lors des tournois, le plaisir des cartes avant tout.

J’aime aussi beaucoup le design des cartes, du dessin à l’ancienne, et j’ai une préférence pour les cartes bien usées, celle ou l’on voit qu’elle ont vécu l’époque du no-sleeves.

J’apprécie moins la flambée des prix qui va forcément en exclure certains qui auraient aimés se mettre au old school, même si en France par exemple on accepte les reprints (revised, fwb, 4th, 5th, chronicles ou Renaissance) tant que c’est le même dessin que l’original et que ce n’est pas foil, ce qui n’est pas le cas chez les suédois ou les allemands par exemple, et la ça pénalise les joueurs français ou italiens qui jouent dans leurs langues fbb pourtant estampillées 1994.

Q13 : Quel est ton avis sur les règles françaises actuelles ?

Elles sont plutôt bien, le fait de mettre les mishra’s factory en 0/3 permet aux jeux aggro de rester compétitifs et l’ajout de fallen empire permet d’avoir un pool de carte un peu plus gros en restant dans le 93/94.

Sinon je milite pour le retour des brûlures de mana, sérieusement, si tu craque 8 pour te servir de 3 ou 4, tu dois en subir les conséquences.

(Ce qui est le cas en règles françaises)

Q14 : A quel rythme doit-on mettre à jour les règles ?

Faire Des ajustement une fois par an ça peut être pas mal, histoire de casser la suprématie de tel ou tel deck, ou de s’aligner sur d’autres communautés old school si besoin.

Après je ne suis pas un spécialiste des règles.

Q15 : Par quel(s) moyen(s) communiques-tu avec la communauté française ? Quel est ton moyen préféré de te maintenir à jour sur les derniers decks, les rapports de tournois… ?

Essentiellement Facebook, il y a des groupe old school de chaque pays et un gros groupe général 93/94.

Les blogs comme celui des suédois, de wak wak ou de myrdhin.

Sur Paris on arrive à se voir à peu près régulièrement donc on se tient au courant entre nous.

Q17 : Quelle est ta carte emblématique (ça peut être l’illustration, le power level, affectif/acquisition…) dont tu ne te sépareras jamais?

Je dirais 2 cartes, très différentes l’une de l’autre vraiment en tout point.

La première c’est vraiment de l’affectif, elle fait partie des très rares cartes que j’ai retrouvées chez mes parents, qui avaient survécu au passage de mes deux frangins et au rangement dans le grenier.

C’est une plaine 3e bords noirs.

À l’époque j’avais chopé des basic fbb, et ça faisait cool dans le deck.

Mais on jouait sans sleeves et comme je le disais plus haut, sur le béton des escaliers.

Elle est mega poor, même damaged, mais je l’aime, elle le rappelle vraiment mes années de jeune magicien.

J’ai vraiment un faible pour les cartes qui ont été jouées sans sleeves et qui ont morflées, elles ont du vécu.

La deuxième carte est le chaos orb que j’ai chopé il y a quelques temps, parce que c’est une carte très powerfull (sûrement la plus powerfull de mon deck), et surtout parce que elle aussi est poor de chez poor.

Si j’avais les moyens d’en choper un autre, je ferais grader celui là tellement il est moche.

Q18 : Quelle carte voudrais-tu voir restreinte/bannie/erratée alors qu’elle ne l’est pas actuellement? Et laquelle voudrais-tu sans restriction ?

Je dirais restreindre « maze of ith » ou derestreindre « strip mine » pour pouvoir gérer maze.

Q19 : Quelle carte est sous-jouée d’après toi actuellement ?

La comme ça je ne sais pas, mais une carte que j’ai vu passer il y a peu dans un deck et qui m’a bien piqué, c’est argivian archaeologist.

Ça m’étonne de ne pas la voir jouée plus que ça.

Q20 : Quels sont tes illustrateurs Old-School préférés ?

Je dirais Quinton Hoover, Jesper Myrfors, Richard Kane Fergusson, Kaja Foglio, Daniel Gelon,…

Honnêtement, en old school il y à très peu de cartes dont je n’aime pas l’illustration.

Q21 : Quelle est ta combo préférée ?

En ce moment dans mon white weenie Unpow, je dirais tour 1 plaine/sol ring/double Black Vise.

Ça fait toujours son petit effet quand on commence.

Q22 : Quelle carte te manque t-il dans ta collection alors que tu t’es dit 100 fois : c’est un peu cher mais je la prendrais bien quand même pendant que son prix n’arrête pas de monter (comme les bitcoins) ?

Les Mox, un autre chaos orb (ça sert toujours), et un peu toutes les rares old school en fait vu la flambée des prix.

En fait je me suis surtout dis ça l’an dernier quand les tarifs ont grimpés d’un coup pendant l’été.

Q23 : Que penses-tu des proxies

Je suis contre en tournoi,  mais en casual ou pour tester des versions avant les tournois, pas de souci.

De toutes façons on peu rarement avoir plusieurs Black lotus ou mox vu la côte actuelle des cartes.

J’ai vu que dans certains pays il existe des tournois ou l’orga autorise un nombre limité de proxies dans les decks (entre 5 et 10 selon les tournois), je ne suis pas contre l’idée mais peut être pas en autorisant plus de 5 proxies, histoire de ne pas avoir tous les joueurs avec un P9 complet dans les mains.

Dernièrement j’ai fait faire de jolie altération sur des land beta, le résultat est vraiment superbe et du coup je pense que je vais faire faire des proxies des 3 Mox dont j’ai besoin pour les jouer lorsque l’on fait des soirées entre nous.

Q24 : As-tu quelque chose à dire qui ne soit pas dans cette interview ? Carte blanche

Je me demandais, y’a pas de question 16…???    😉 »

Commentaires récents